+34 935 797 238 info@innovagroupbcn.com

LAPI: Logiciel de reconnaissance (OCR)

La famille de produits SIRAM comprend plusieurs modules logiciels intégrés dans différentes suites,
le principal d’entre eux étant le logiciel de lecture optique des caractères (OCR).

SIRAM OCR

Ce logiciel permet à chaque unité de capture ou caméra de procéder à la reconnaissance automatique de plaques d’immatriculation. Plusieurs logiciels OCR peuvent être installés sur un même ordinateur ou sur des ordinateurs différents (architecture modulaire). Le nombre limite de logiciels OCR pouvant être installés sur chaque ordinateur dépend des spécifications de ce dernier.

Après l’identification de la plaque d’immatriculation, cette information peut être transmise à différents logiciels:

Suite Siram de contrôle d’accès (suite v3 ou suite v4)

Logiciel de gestion de parkings publics

Logiciel de contrôle d’accès de sécurité

Autres logiciels (ponts-bascules, vidéosurveillance, etc.)

Caractéristiques

TOLÉRANCE ÉLEVÉE FACE AUX INCLINAISONS (ANGLES)
L’angle d’incidence horizontale et verticale avec la plaque d’immatriculation revêt une grande importance. Plus il est élevé, plus le caractère est déformé et plus sa reconnaissance est compliquée. Le lecteur optique de caractères (OCR) SIRAM procède à des corrections automatiques qui conduisent à des taux de reconnaissance élevés dans les situations de forte inclinaison.

LARGEUR DE VOIE ÉLEVÉE.
La largeur de voie maximale dépend de la résolution de la caméra et du modèle d’objectif utilisé. Une largeur de voie de 3,50 m est généralement recommandée, mais une caméra Mpixel et un objectif varifocal permettent au lecteur optique de caractères de reconnaître des plaques d’immatriculation sur des voies mesurant jusqu’à 5 mètres de large.

La largeur de voie et la distance du point de capture ont une influence sur l’angle d’incidence de la caméra par rapport à la plaque d’immatriculation, la valeur maximale recommandée étant de 30°.

VITESSE DE CIRCULATION
Le système supporte des vitesses pouvant atteindre les 50 km/h, même s’il convient de garder à l’esprit que la vitesse du véhicule a une influence sur l’emplacement de l’unité de capture pour pouvoir disposer de suffisamment d’images à analyser.

Pour une voie d’accès à barrière dont l’unité de capture se trouve à 5 m du point de déclenchement, par exemple, la limite de vitesse recommandée est de 20 km/h. Pour une voie d’accès sans barrière et des vitesses de franchissement supérieures à 20 km/h, il est recommandé de fixer l’unité de capture sur une colonne, à une distance du point de capture plus élevée (10 mètres).

CONFIGURATION AISÉE
L’interface du logiciel d’OCR permet:
– D’afficher le réglage et le zoom pour savoir si ces paramètres sont corrects.
– De régler les paramètres internes du lecteur optique de caractères (OCR).
– De régler le gain et l’obturateur de la caméra.
– De rétablir les paramètres d’usine de la caméra.
– De tester le lecteur optique de caractères.

Modes de fonctionnement

PRE-POST

Sous ce mode de fonctionnement, le lecteur attend un signal du déclencheur (trigger) ou une demande pour procéder à la lecture d’une plaque d’immatriculation sur un nombre déterminé d’images et envoyer le résultat final. Ce résultat final est issu du calcul de la moyenne des résultats du lecteur obtenus sur chacune des images individuelles.

Les paramètres PRE et POST permettent de configurer le nombre d’images à analyser avant et après le démarrage du déclencheur (trigger). Si PRE=1 et POST=1, par exemple, l’image qui précède le point de déclenchement et celle qui le suit sont analysées (cf.schéma ci-dessous).

L’application du l’OCR permet d’observer les résultats de chaque image analysée et ainsi de configurer de manière appropriée le nombre d’images à fixer pour les paramètres PRE et POST.

MODE CONTINU PUSH

Sous ce mode de fonctionnement, le lecteur optique de caractères (OCR) effectue des lectures de plaques d’immatriculation sur les images qu’il reçoit en continu. Les lectures de chaque image sont stockées dans une mémoire tampon d’entrée et sont aussitôt envoyées pour être soumises à une phase de filtration. Si la lecture passe l’étape de filtration avec succès, celle-ci est stockée dans une mémoire tampon de sortie.

Sous le mode PUSH, le résultat est envoyé à chaque fois qu’une plaque d’immatriculation est détectée et que la lecture franchit l’étape de filtration avec succès. Sous ce mode, aucune demande d’envoi du résultat ne s’avère donc nécessaire.

MODE CONTINU PULL (COMBINAISON DU MODE CONTINU ET DU MODE DÉCLENCHEMENT)

À chaque fois qu’une plaque d’immatriculation est détectée et que l’étape de filtration est passée avec succès, la lecture est stockée dans la chronologie (timeline). Le résultat avec une plus grande fiabilité est envoyé lors de la réception du démarrage du déclencheur ou de la demande d’un client.

Vous voulez en savoir plus?

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous appellerons: